Peut-on se passer de calendrier ?

rédigé par Daniel Kunth mars 3, 2020

En 1582, un changement de calendrier bouleversa les habitudes. Celui de Jules César, en vigueur depuis quinze siècles ne convenait plus. On observait un écart de 10 jours avec la date attendue du printemps et la situation ne pouvait qu’empirer. Le pape Grégoire XII décida alors de supprimer 10 jours du mois d’octobre 1582 ! Qu’en est-il aujourd’hui ? À l’heure des GPS contrôlés par un faisceau de satellite, nos montres oublient que la Terre ne tourne pas rond et notre calendrier semble figé dans le marbre. Il règle sans faille nos faits et gestes, codifie le passé, et préfigure notre avenir. Pourtant, le passage de l’an 2000 fut une source de crainte, due aux dysfonctionnements possibles de nos ordinateurs et marquait la fin d’un millénaire. Nous ne savons plus lire l’heure au soleil, et vivons dans une nouvelle dépendance. Certains souhaitent plus de lenteur et d’imprécision. Sommes-nous synchronisés avec notre calendrier ? Peut-on vivre sans ?

Interview réalisée par Ideas of Science

Ces sujets peuvent également vous intéresser