Du Local au Cosmos

rédigé par Daniel Kunth mars 10, 2016

Le cosmos se rappelle à nous : les détecteurs situés en Antarctique viennent de révéler l’existence des ondes gravitationnelles en attendant que le satellite Planck en apporte l’ultime confirmation.

Le cosmos désigne le tout ; en dehors, point de substance, point d’identité et encore moins de salut ! Il est beau mais muet, seul Planck, encore lui, fournit la carte postale la plus vibrante de son invisible acte de naissance.

Parmi les choses répandues au hasard, le plus beau : le cosmos. L’harmonie invisible plus belle que la visible. Nature aime se cacher, écrit Héraclite d’éphèse. Nous le connaissons pourtant de mieux en mieux. L’étrangeté de ses mondes nourrit nos rêves et éveille notre curiosité.

Ironiquement, les femmes et les hommes qui voyagent dans le cosmos sont désignés différemment en fonction de la puissance pour laquelle ils travaillent. Cosmonautes est une désignation russe, issue du grec cosmos et de naute, « navigateur » ; astronautes, du grec astron, « étoile », est en vigueur aux états-Unis et au Canada, tandis que les taïkonautes, du chinois tàikong, « espace », ont fait leur apparition en Chine. La France a adopté la dénomination américaine. Cosmos est aussi un terme de botanique,…

En savoir plus

Paru dans l’Astronomie; Mai 2014

Ces sujets peuvent également vous intéresser